Notre dernière étude utilisant le Deep Learning pour prédire à l'avance la réponse thérapeutique à la radiochimiothérapie préopératoire dans le cancer localement avancé du rectum a fait l'objet de communiqués de presse de l'APHP, de l'INSERM et a été reprise dans Les Echos.

Nous avons utilisé le Deep Learning sur des images scanner de patients atteints de cancer du rectum (qui touche 24000 personnes par an en France) pour prédire à l'avance leur guérison après radiochimiothérapie. Normalement, ce traitement est fait en pré-opératoire et est toujours suivi d'une chirurgie lourde. Notre but dans ce travail était de prédire quels patients n'auraient en fait peut-être pas besoin de cette chirurgie. Notre algorithme a permis d'identifier ces patients sur leur image scannographique avec une précision de 80%. Cette étude "preuve de concept" est une première mondiale et fruit de la collaboration de notre laboratoire INSERM avec les services d'oncologie digestive de l'HEGP, Cochin et Ambroise Paré.

 

L'article publié dans Scientific Reports est disponible en accès libre gratuit à cette adresse :

https://www.nature.com/articles/s41598-018-30657-6

Dr Jean-Emmanuel Bibault
Oncologue radiothérapeute
twitter.com/jebibault
01 56 09 34 03


Service d'oncologie radiothérapie
Hôpital Européen Georges Pompidou
Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
20 rue Leblanc
75015 Paris